Budget européen : “Les chefs d’Etat se comportent en petit syndicat de copropriétaires”

Partager sur telegram
Partager sur twitter
Partager sur facebook
Partager sur linkedin

A l’occasion du prochain Conseil Européen extraordinaire, qui se tiendra à Bruxelles le 20 février 2020, le député européen Younous Omarjee interpelle le Conseil sur les coupes envisagées dans le prochain budget européen : “Les chefs d’Etat se comportent en petit syndicat de copropriétaires. Il n’y a plus de de grande voix capable de placer les peuples à l’abri des dangers qui la guettent. Ne pas avancer, c’est reculer”, explique-t-il au Parlement Européen de Strasbourg, estimant qu’un budget en baisse se traduira par “moins d’investissement, moins de croissance, moins d’emploi, plus de fracture et plus de pauvreté”.

Plus de vidéos

Inscrivez-vous à notre newletter !

C'est gratuit, et envoyé une fois par semaine.

DFI

Pour vous inscrire, cliquez ici : https://d-fi.lafranceinsoumise.fr/newsletter/

Renseignez votre adresse email et recevez chaque semaine l’actualités des luttes de notre délégation au Parlement européen.