Mettons fin au sans-abrisme en Europe d’ici 2030 !

Partager sur telegram
Partager sur twitter
Partager sur facebook
Partager sur linkedin

Inscrivez-vous ci-dessous pour vous abonner à notre newsletter

À l’occasion du Sommet social de Porto, avec 129 députés européens, 47 maires de grandes villes et 6 ONG, nous appelons l’UE à s’engager sur la question du sans-abrisme ! 

Le Sommet social de Porto se tiendra du 7 au 8/05, et réunira les différents chefs d’États européens. L’occasion d’adopter un véritable engagement européen d’éradication du sans-abrisme. Et ce d’autant plus que nous sommes sous présidence portugaise du Conseil de l’UE. 

Chaque nuit au sein de l’UE, au moins 700 000 personnes dorment dans la rue ou dans un refuge pour sans-abris.Un chiffre qui a presque doublé en seulement 10 ans !La misère sociale explose actuellement en UE. Et nous rattrapons le triste taux de sans-abrisme des États-Unis. 

Des mesures d’urgence ont été prises pendant la crise sanitaire, cependant nous devons anticiper les effets que la levée de ces mesures aura sur le sans-abrisme. Les moratoires temporaires sur le remboursement des prêts hypothécaires que de nombreux États membres ont mis en place dans le contexte du coronavirus vont commencer à disparaître progressivement. Si aucune mesure de soutien supplémentaire n’est prise, cela entraînera un pic d’expulsions. 

Bien que nous saluons la proposition d’une plate-forme de l’UE sur la lutte contre le sans-abrisme, nous regrettons que la Commission manque d’ambition sur la question.C’est pourquoi nous demandons un objectif européen commun d’éradication du sans-abrisme. 

Aux côtés de collègues eurodéputés, mais aussi des maires de Barcelone, Lisbonne, Prague, Lyon, de la Fondation Abbé Pierre, de la Feantsa – Working Together to End Homelessness in Europe, ou d’élus de toute l’Europe, j’en appelle à un engagement pour mettre fin au sans-abrisme d’ici 2030. Le sans-abrisme est une forme extrême de pauvreté et une violation des droits de l’homme que nous ne pouvons tout simplement pas tolérer ou ignorer dans l’UE. L’Union ne résoudra pas à elle seule le sans-abrisme. Une grande partie du travail doit être effectuée aux niveaux national, régional et local. Cependant, un engagement européen sans équivoque, associé à un soutien concret, est nécessaire. 

C’est pourquoi, du niveau européen au niveau local, nous appelons à donner une réelle impulsion politique à la mise en œuvre du socle européen des droits sociaux et de son plan d’action en adoptant un objectif de l’UE visant à mettre fin au sans-abrisme d’ici à 2030.

Plus d'articles

Inscrivez-vous à notre newletter !

C'est gratuit, et envoyé une fois par semaine.

DFI

Pour vous inscrire, cliquez ici : https://d-fi.lafranceinsoumise.fr/newsletter/

Renseignez votre adresse email et recevez chaque semaine l’actualités des luttes de notre délégation au Parlement européen.