Taxonomie: La Commission européenne se couche devant Macron et les lobbys

Inscrivez-vous ci-dessous pour vous abonner à notre newsletter

La Commission européenne vient de distribuer ses gommettes vertes au gaz et au nucléaire qui sont désormais considérés en Europe comme des énergies de transition: un blanc-seing pour Macron et ses ambitions nationales pro nucléaires qui sont en total décalage avec l’urgence écologique. On apprenait d’ailleurs hier que la France est le seul pays de l’Union européenne à ne pas avoir atteint ses objectifs en matière de renouvelable, un résultat qui découle de la criminelle irresponsabilité des macronistes en matière climatique et environnementale.

La Commission fait donc le choix de nous envoyer dans le mur en prônant des énergies néfastes comme solutions d’avenir. Ce greenwashing magistral est en passe de devenir un cas d’école en plus de découler d’insupportables magouilles orchestrées avec des chefs d’Etats d’extrême droite comme ceux de la Pologne ou la Hongrie : “défend mon nucléaire, je défendrai ton gaz”.

La bifurcation écologique ne se fera pas sans courage politique: celui de planifier la sortie des énergies fossiles et nucléaires, et d’instaurer une politique qui favorise la sobriété énergétique et l’investissement massif dans les énergies renouvelables : consommer moins, consommer mieux, mais c’est sans surprise que les acteurs néfastes du capitalisme préfèrent défendre la facilité et le profit. Qui demain va payer les conséquences de cette irresponsabilité ?

Délégation France insoumise au Parlement européen

Contact Délégation France insoumise
Cassandra Serier – +33 6 48 75 49 32

Plus d'articles

Inscrivez-vous à notre newletter !

C'est gratuit, et envoyé une fois par semaine.

DFI

Pour vous inscrire, cliquez ici : https://d-fi.lafranceinsoumise.fr/newsletter/

Renseignez votre adresse email et recevez chaque semaine l’actualités des luttes de notre délégation au Parlement européen.