Scandale des substances toxiques dans les fournitures scolaires

Inscrivez-vous ci-dessous pour vous abonner à notre newsletter

La délégation France Insoumise au Parlement européen demande à la Commission européenne de réagir.

Selon plusieurs études conduites par diverses associations européennes de consommateurs, et la dernière enquête d’UFC que choisir 40 % des fournitures scolaires sont fabriquées avec des composants potentiellement dangereux. Les enfants sont de fait exposés au quotidien à des substances cancérogènes ou très allergisantes.

C’est inacceptable, l’Europe a le devoir de protéger sans faille et en priorité les enfants, les jeunes. La délégation appelle la Commission européenne à réagir immédiatement et à intégrer l’ensemble des fournitures scolaires dans le règlement européen concernant la sécurité des jouets. Les enfants passent autant de temps à travailler et à apprendre qu’à jouer. Il est vain de ne les protéger que dans la moitié des cas. Cette réglementation sera aussi bénéfique à l’ensemble de la population et des personnes qui dans leur travail quotidien utilisent également du matériel bureautique.

Younous Omarjee, Anne-Sophie Pelletier, Leila Chaibi, Manon Aubry et Marina Mesure (députés européens LFI) ont déposé ce jour une question écrite à la Commission européenne afin d’obtenir pour tous les enfants et tous les parents d’élèves européens des engagements clairs de la Commission pour cette rentrée 2022.

Délégation France insoumise au Parlement européen

Contact presse : Margot Cazin – +33 6 69 10 26 81

Plus d'articles

Inscrivez-vous à notre newletter !

C'est gratuit, et envoyé une fois par semaine.

DFI

Pour vous inscrire, cliquez ici : https://d-fi.lafranceinsoumise.fr/newsletter/

Renseignez votre adresse email et recevez chaque semaine l’actualités des luttes de notre délégation au Parlement européen.