CP – Nature Restoration Law : La droite, l’extrême-droite et les libéraux s’opposent toujours

« Aveuglées par les mensonges des lobbies de l’agro-industrie, la droite et l’extrême-droite participent elles-mêmes à creuser la tombe de ce modèle productiviste qu’elles chérissent tant ».

Inscrivez-vous ci-dessous pour vous abonner à notre newsletter

« Aveuglées par les mensonges des lobbies de l’agro-industrie, la droite et l’extrême-droite participent elles-mêmes à creuser la tombe de ce modèle productiviste qu’elles chérissent tant ». 

– Marina Mesure, eurodéputée LFI-NUPES

44 pour, 44 contre. À une voix près, nous avons perdu ce matin le vote final en commission ENVI sur le projet de règlement sur la restauration de la nature.

 
Fidèles à eux-mêmes, la droite et l’extrême-droite ont joué un tonnerre d’applaudissements pour saluer leur victoire. Aveuglés par les mensonges des lobbies de l’agro-industrie, ils participent eux-mêmes à creuser la tombe de ce modèle productiviste qu’ils chérissent tant.


Le 15 juin dernier, nous avions heureusement remporté la manche principale en commission, en empêchant nos adversaires d’abattre définitivement ce rapport. Celui-ci ira donc bien en séance plénière de juillet, mais dépouillé de tous les amendements qui ont été adoptés par les membres ENVI.


L’enjeu est grand, car nos adversaires auront à Strasbourg une seconde opportunité pour jeter ce texte à la poubelle, en votant son rejet. Les conséquences en seraient dramatiques. 70% des sols en Europe sont dégradés et de nombreuses espèces, pourtant essentielles à notre vie sur Terre, sont en voie d’extinction. Un règlement pour restaurer nos écosystèmes est plus qu’urgent.


Fidèles à notre programme, nous saurons saisir cette occasion pour amender de nouveau ce texte et défendre des normes contraignantes et ambitieuses pour restaurer et protéger notre environnement.

Marina Mesure, eurodéputée LFI-NUPES

« Aveuglées par les mensonges des lobbies de l’agro-industrie, la droite et l’extrême-droite participent elles-mêmes à creuser la tombe de ce modèle productiviste qu’elles chérissent tant ».

Plus d'articles

Démantèlement de Fret SNCF : la bombe climatique

L’Alliance écologique et sociale publie une étude sur le risque de hausse du trafic routier que va engendrer le démantèlement de Fret SNCF enclenché par le gouvernement en mai dernier. En fonction des différentes hypothèses, ce serait entre 300 000 et 520 000 poids lourds supplémentaires sur les routes de France par an.

Inscrivez-vous à notre newletter !

C'est gratuit, et envoyé une fois par semaine.

DFI

Pour vous inscrire, cliquez ici : https://d-fi.lafranceinsoumise.fr/newsletter/

Renseignez votre adresse email et recevez chaque semaine l’actualités des luttes de notre délégation au Parlement européen.