Victoire contre l’amiante, de la ferme à l’assiette, évasion fiscale… Le Débrief #12

Partager sur telegram
Partager sur twitter
Partager sur facebook
Partager sur linkedin

Inscrivez-vous ci-dessous pour vous abonner à notre newsletter

Cette semaine de plénière était la deuxième du mois d’octobre… avec encore de nombreux sujets à l’agenda et un fort engagement de la part de nos élu.es. On vous résume.

Cette plénière a été marquée par une belle victoire pour la délégation France insoumise, avec l’adoption d’un rapport pour protéger les travailleurs et les européen.nes contre l’amiante. Interdite depuis 2005 par l’UE, l’amiante reste présente partout et fait des ravages sur la santé. Grâce au travail de Manuel Bompard, rapporteur pour la commission de l’environnement (ENVI) et Anne-Sophie Pelletier pour la commission  marché intérieur (IMCO) ainsi que de Leïla Chaibi en commission de l’Emploi et des Affaires sociales (EMPL), le rapport contient des demandes majeures pour se débarrasser de ce fléau. Il prône par exemple la mise en place d’une stratégie européenne d’éradication de l’amiante, le renforcement des contrôles avec un rôle accru des syndicats et des inspections du travail, et contient un appel à mettre en œuvre un plan global de rénovation et de désamiantage du réseau européen de distribution d’eau potable. 

La semaine a également été marquée par l’adoption du rapport “De la ferme à l’assiette”.  Manuel Bompard s’est exprimé dans l’hémicycle pour rappeler l’importance d’une transformation rapide de nos systèmes alimentaires et la nécessité de réviser la Politique Agricole Commune, dont la réforme ne va pas du tout dans le bon sens en menaçant notamment l’agriculture biologique. 

Un rapport sur la transparence de l’UE en matière d’acquisition et de distribution des vaccins a été l’occasion de rappeler notre bataille pour lever l’opacité autour des contrats avec les laboratoires pharmaceutiques, combat mené par notre délégation depuis des mois. 

Les Pandora Papers étaient de nouveau à l’agenda avec le passage d’un rapport visant à donner la position du Parlement et ses propositions pour lutter contre l’évasion fiscale. Malgré les tentatives de la droite de faire disparaître certains passages, le texte reste ambitieux et demande clairement à la Commission de revoir sa liste de paradis fiscaux, largement insuffisante en l’état actuel. Manon Aubry a pris la parole et rappelé que la mise en place d’un taux minimum de taxation sur les multinationales ambitieux permettrait de réduire très largement l’évasion fiscale.

Enfin, Emmanuel Maurel s’est notamment exprimé sur l’actualité en Tunisie, pays touchée par de nombreuses crises, il a souligné que l’UE devait soutenir ce pays en favorisant le dialogue et en faisant confiance au peuple. 

Plus d'articles

Inscrivez-vous à notre newletter !

C'est gratuit, et envoyé une fois par semaine.

DFI

Pour vous inscrire, cliquez ici : https://d-fi.lafranceinsoumise.fr/newsletter/

Renseignez votre adresse email et recevez chaque semaine l’actualités des luttes de notre délégation au Parlement européen.