đŸ“ș L’UE s’apprĂȘte Ă  financer des projets gaziers Ă  tour de bras

Partager sur telegram
Partager sur twitter
Partager sur facebook
Partager sur linkedin

Il y a une semaine, le thermomĂštre affichait 49,5°C Ă  Lytton au Canada. Avec un tel signal d’alarme, on aurait pu penser que l’Europe mettrait tout en Ɠuvre pour freiner l’emballement du climat. Et pourtant, l’UE s’apprĂȘte Ă  financer des projets gaziers Ă  tour de bras.

49,5°C pas au Sahara, ni au Moyen orient. Non, non. 49,5°C au Canada. Le responsable de cette chaleur extrĂȘme dans un pays aussi septentrional/au nord est connu : c’est le dĂ©rĂšglement climatique. D’ailleurs, les scientifiques avertissent/ont prĂ©venu : ce qui s’est produit au Canada pourrait trĂšs bien se reproduire en Europe d’ici peu. Avec un tel signal d’alarme, on pourrait penser que l’Europe mettrait tout en Ɠuvre pour freiner l’emballement du climat. Et pourtant


Et pourtant avec le MĂ©canisme pour l’interconnexion en Europe, l’Union europĂ©enne s’apprĂȘte Ă  financer des projets gaziers Ă  tour de bras. Or, le gaz fossile peut ĂȘtre tout aussi dangereux pour le climat que le charbon ou le pĂ©trole.

PlutĂŽt que de subventionner des gazoducs, l’Europe devrait financer des Ă©oliennes et des panneaux solaires. Pour la rĂ©ussite de la bifurcation Ă©cologique, pour notre avenir et pour pouvoir profiter de l’étĂ© sans brĂ»ler.

Plus de vidéos

Inscrivez-vous Ă  notre newletter !

C'est gratuit, et envoyé une fois par semaine.

DFI

Pour vous inscrire, cliquez ici : https://d-fi.lafranceinsoumise.fr/newsletter/

Renseignez votre adresse email et recevez chaque semaine l’actualitĂ©s des luttes de notre dĂ©lĂ©gation au Parlement europĂ©en.